J’entends souvent qu’on ne devient pas accompagnants ou thérapeutes par hasard, c’est souvent le fruit d’un parcours atypiques et loin d’être simple. C’est mon cas également, j’ai bien ramé comme on dit! Je dis souvent que jusqu’à 40 ans la vie m’a fait faire « mes classes », épreuves en tout genre, difficultés, embûches ne m’ont pas épargnées…

Ne jamais rien lâcher, une petite voix m’a toujours dis que la vie était belle et j’en étais intimement convaincue même si peu de choses dans ma vie venait me confirmer cette sensation. J’ai toujours senti qu’il y avait une autre manière de vivre, plus sereine, plus en paix avec moi-même, avec le monde qui m’entourait. Je sentais que nous n’étions pas ici sur terre, pour souffrir, pour être malheureux, je sentais que la Vie était bienveillante mais je n’en détenais pas les clés, je ne savais pas faire… 

Alors une force en moi m’a permis de toujours continuer, aujourd’hui je sais que c’était la Foi, j’ai toujours eu cette ténacité, ce courage qui m’ont permis de passer les différentes étapes nécessaires pour moi à mon chemin d’évolution d’âme.

D’un point de vue plus professionnel, je suis issue du milieu de l’entreprise, avec quasi 13 ans dans le milieu de l’industrie électronique, puis quasi 10 ans dans le milieu de l’immobilier, en transaction tout d’abord puis en manager d’agence.

J’ai « gravi les échelons », petit à petit, jusqu’à avoir un bon poste de cadre, un bon salaire, sur le papier tout pour être heureuse. Pourtant tout cela cachait un mal être bien profond, une sensation de courir après quelque chose que je n’arrivais jamais à avoir, le bonheur.

Fatiguée, épuisée, l’année 2012 a été celle de mon premier grand virage, d’abord par le décès de mon grand-père en début d’année, le suicide d’un de mes amis en milieu d’année, la rupture d’un ligament de cheville (le genou c’était l’année d’avant!) et…. un burn out!! … Logique me direz vous! Lorsqu’on est dominé par le mental, qu’on écoute pas les signes ni les messages de son corps, de la vie et bien ça lâche!!  J’ai tenté de tenir encore un peu (ben voyons!) mais c’est un stage en immersion avec des coachs « manager comme on est » qui a eu raison de moi!  Ce stage ayant pour but de nous apprendre qui nous étions pour mieux manager nos équipes, il a eu l’effet inverse puisqu’il a fini par allumer la mèche en moi celle qui disait que je n’étais pas à la bonne place, au bon endroit et en totale incohérence avec mes valeurs profondes. Rentrée le vendredi, le lundi je négociais une rupture conventionnelle de contrat avec mes patrons, c’était en Novembre et en Janvier j’arrêtais….  et c’est là que tout a commencé! J’avais demandé du vide, j’ai eu du vide!! Un chemin vers moi même s’est ouvert et ne s’est plus arrêté depuis.

C’est à ce moment-là que j’ai vécu mon éveil spirituel, une ouverture de conscience, j’ai eu besoin de changer radicalement mon alimentation, je me suis rendue compte que je pouvais soigner avec mes mains, soigner à distance, piouhhh la spirale était lancée. Et comme on dit « lorsque l’élève est prêt le maître apparaît », j’ai rencontré à cette époque-là des personnes « guides » qui ont su baliser mon chemin pour ne pas que je me perde, je les remercie tous infiniment, je vous aime, vous qui vous reconnaissez!

C’est ici aussi que j’ai compris que le coaching était ma voie, je me suis rendue compte que toute ma vie j’avais été coach sans le savoir, j’ai toujours aimé accompagner les personnes, les aider à grandir, c’était tellement évident!  Tout a été très vite ensuite. Ecole de coaching, 18 mois de retour dans les cours et cahiers, de l’apprentissage intensif, un travail de développement personnel poussé qui a encore plus amorcé ma transformation. Merci!

Mon chemin s’est vraiment balisé à partir de là, guidée vers un travail sur moi toujours plus poussé, toujours accompagnée par des stages et formations diverses et surtout en « tombant » toujours sur les thérapeutes qui m’étaient destinés pour passer des caps, repérer ce qui pouvait m’empêcher d’avancer, ce qui me limitait, que ce soit dans cette vie, dans mes vies antérieures ou en transgénérationnel. Un chemin tellement riche qui m’a reconnectée avec mon savoir ancestral, mes potentiels, mes capacités extrasensorielles. J’ai  appris à me mettre en relation avec mon âme, mon cœur, mon intuition et mes guides, ces Etres de Lumière qui s’expriment aujourd’hui à travers moi lorsqu’ils le souhaitent. Je n’ai pas de techniques a proprement dite, quelque fois c’est des ressentis, des frissons, des phrases que je « vois passer » ou que « j’entends », une sensation de « je sais », j’ai appris à m’ouvrir à ce qui doit venir, à ce qui doit être et à faire confiance. Nous avons tous une « grille de lecture » différente, l’important est d’entrer en connexion avec la notre, nous sommes tous uniques.  Je comprends depuis que la principale mission que nous ayons sur terre c’est d’être heureux, et nos guides peuvent nous y aider grandement. Apaiser notre mental pour entendre notre voie intérieure ou la leur est essentiel, la vie devient alors beaucoup plus fluide, simple, facile. Comprendre que le bonheur était en moi, dans la façon dont je voyais la vie et que j’étais pleinement créatrice de ma réalité m’a été salutaire, tellement libérateur.

Depuis 2016, je vis sur la terre Dromoise, dans un petit village en dessous de valence. J’ai quitté la Haute Savoie, ma terre natale, mon deuxième grand virage, pour suivre la voie de mon âme qui m’a guidée vers cette terre si particulière que j’appelle ma terre de cœur et où je me sens enfin chez moi, ancrée, reliée, équilibrée. Un énorme défi de tout recommencer dans un autre département, loin de mes amis et de ma famille et qui m’a permis d’aller encore plus loin dans la connaissance de moi même, visiter mes tréfonds intérieurs, mes ombres aussi, nécessaires pour les transmuter en lumière. Depuis enfant, très liée à la nature, vivre sur cette terre décuple encore mes sensations, ressentis, messages, pour mon plus grand épanouissement.

​Aujourd’hui j’ai à cœur de relier cette spiritualité, cette conscience à la matière, oui nous sommes ici sur Terre car nous l’avons souhaité et incarner ce que nous sommes dans la matière est un but commun. C’est le sens de mon accompagnement, en équilibre entre pragmatisme, matière et spiritualité, j’aime garder les pieds bien sur terre et m’ouvrir en même temps à tous ce qui Est dans les mondes subtils. C’est en ce sens que mon métier d’accompagnante a du sens,  nous sommes des êtres spirituels qui avons choisi de faire une expérience dans la matière et j’ai à cœur de vous aider à vivre au mieux votre chemin, le comprendre, le décrypter, vous donner des clés, des préconisations pour vous amener à qui vous êtes,  trouver le sens de votre vie, de votre incarnation, déployer vos ailes.

Ce parcours qui est le mien, de l’entreprise à la spiritualité. Il me permet aujourd’hui d’accompagner un public large, d’être aussi à l’aise avec un enfant, un adolescent qu’un adulte, une famille ou encore en entreprise, d’être aussi à l’aise avec un thérapeute énergéticien qu’un chef d’entreprise. On me dit quelquefois que cela me pénalise, que je devrais me spécialiser mais je ne le ressens pas comme cela, au contraire, je m’ouvre à tous les possibles, à toutes les facettes de qui je suis et je fais confiance à l’univers qui sait m’envoyer les personnes qui me sont destinées et que j’ai à accompagner, quelque soit le domaine ou la problématique. Les personnes qui arrivent à moi se sentent souvent appelées sans savoir l’expliquer réellement, je sais alors que l’Univers est à l’œuvre. On nous a tellement dicté de codes de conduite que nous avons tout simplement oublié notre reliance à notre essence, à notre guidance interne,  faisons le calme, écoutons et nous saurons…

Pin It on Pinterest

Share This